Tabac

Le tabac est une plante, aux multiples variétés qui est cultivée dans de nombreux pays. Les feuilles sont séchées et subissent ensuite un processus de fermentation, ce qui leur donne du goût. Les variétés de plants et les techniques de séchage déterminent les tabacs blonds et bruns.

Le tabac est une drogue parce qu’il contient une substance psychoactive : la nicotine qui favorise une dépendance. En plus de la nicotine et des goudrons, près de 4000 substances plus ou moins toxiques sont présentes.

Sous forme de cigarillos, de cigares, de tabac à rouler, à pipe, à priser, à chiquer ou pour prise orale humide appelée "SNUS" en Suède,... Sa production, sa vente, son usage et sa publicité sont réglementés.

tabacQuand on fume une cigarette, la nicotine atteint le cerveau en seulement 7 à 10 secondes. La rapidité avec laquelle une substance psychoactive arrive au cerveau conditionne les risques de dépendance.
La fumée du tabac contient près de 4000 toxiques.

Le tabac à rouler est quatre fois plus nocif qu'une cigarette normale. C’est un produit très toxique qui libère davantage de composés cancérogènes que la plus toxique des cigarettes.
Il n’a pas de filtre et contient 4 à 6 fois plus de nicotine et de goudron.

 

Toxiques Effets/Risques
CO ou monoxyde de carbone Prive l'organisme d'oxygène.
Le monoxyde de carbone se fixe sur l'hémoglobine du globule rouge et réduit sa capacité à transporter de l'oxygène aux tissus
Nicotine Substance addictive
* action excitante au niveau du cerveau
* accélère la fréquence cardiaque, élève la tension artérielle, vasoconstriction
* augmente la sécrétion d'acide gastrique
* modifie l'appétit, augmente la dépense énergétique et les graisses dans le sang.
Goudrons - Benzopyrenes Cancérogènes
Un fumeur d'un paquet/jour inhale 250 ml de goudrons par an dans ses poumons, soit l'équivalent de deux pots de yaourt.
Nitrosamines - Acroléines - Dioxines Cancérogènes - irritants
* action bronchoconstrictive .... favorise l'asthme
* Hypersécrétion bronchique... favorise les surinfections pulmonaires.
* exposent aux risques de pathologies chroniques (emphysème, bronchopathie chronique obstructive).
Ammoniaque Additif
* augmente l'absorption de la nicotine
* accroît la dépendance.
Polonium - Cadmium Radioactif
(1/2 vie > 1000 ans)
Accumulation : dangerosité persistante
On appelle tabagisme passif le fait d’inhaler involontairement la fumée de cigarette produite par un ou des fumeurs de l’entourage d’un non fumeur. Le tabagisme passif a des conséquences néfastes sur la santé qui dépendent de l'intensité et de la durée d'exposition à la fumée.
Les principales maladies liées au tabagisme passif :

 

Chez l’Enfant Chez l’adulte
Mort subite du nourrisson
Risque augmenté de 50%
Accident coronarien
Risque augmenté de 25%
Accident vasculaire cérébral
Risque de 50%
Otite récidivante
Risque augmente de 21‑38-48%
selon que le père, la mère ou les 2 fument
Cancer du poumon
Risque augmenté de 26%
Crise d'asthme
Risque augmenté de 14-38-48%
selon que le père, la mère ou les 2 fument.
Asthme
Bronchites
Risque augmenté de 72% si la mère fume,
de 29% si un autre membre de la famille fume.
Bronchite chronique

Recommandations :

• Evitez de fumer dans un endroit clos ou en voiture ;
• Informez vos enfants afin qu'ils restent éloignés de la fumée passive ;
• Informez les que l'exposition à la fumée constitue un danger ;
• Ne fumez pas durant la grossesse ni à proximité d'une femme enceinte ;
• Si vous êtes un fumeur ou une fumeuse, demandez conseil à votre médecin pour arrêter de fumer ;
• Soyez un modèle vis-à-vis de vos enfants : ne fumez pas ;
• Ne jamais laisser une cigarette allumée dans un cendrier parce que les substances présentes dans la fumée sont plus dangereuses encore que celles étant inhalées.

Fumer à l'adolescence est un facteur de vulnérabilité. Plus on consomme à fumer jeune, plus la dépendance s’installe rapidement et plus il sera difficile d’arrêter à l’âge adulte.
Expose au risque de phlébites, embolies ou accidents vasculaires cérébraux.
tabac-kakemonoAprès 20 minutes après la dernière cigarette
La fréquence cardiaque redevient normale.

Après 24 heures
Les risques d'infarctus du myocarde commencent à diminuer. Le monoxyde de carbone est éliminé et n'est plus détectable dans le corps.

Après 48 heures
On ne retrouve plus de nicotine dans le sang.

Après 2 semaines
On récupère le goût des aliments. La peau devient plus nette.

Après 3 à 9 mois
La respiration s'améliore.

Après 1 an
Les risques de maladies cardiovasculaires sont réduits de moitié.
Le risque des accidents vasculaires est égal à ceux des non fumeurs.
Le fait d'arrêter de fumer diminue les symptômes allergiques, l'intensité des crises d'asthme et également le nombre d'épisodes de bronchites chroniques.
Le risque de cancer du poumon est réduit de moitié après 5 ans d'arrêt. Il devient équivalent à celui du non fumeur après 15 ans d’arrêt.

Nota : l'arrêt du tabac peut entrainer l'apparition d une toux accompagnée de crachats provoquée par la reprise de l'activité des cils des bronches (qui fonctionnaient moins bien du fait de leur immobilisation par les substances toxiques du tabac).

Réussir à arrêter de fumer, c’est mettre toutes les chances de son côté.
Vous l’avez décidé et êtes motivé. Choisissez le moment adéquat pour entamer votre sevrage (en congé, en voyage, pendant une période calme…). Arrêter en même temps qu’un proche peut être un atout supplémentaire.
Prévenez vos amis, vos proches de votre projet de cesser de fumer. Evitez les réunions et fêtes où l’on fume surtout durant les premières semaines de sevrage.
Un accompagnement à l’arrêt du tabac s’avère très utile (médecin traitant, Centre de consultations spécialisées).
En fonction de votre dépendance (voir test de Fagerström), vous pourriez avoir besoin d’un recours aux substituts nicotiniques. Leur délivrance peut être gratuite au Centre de consultations Spécialisées en Alcoologie et Toxicomanie si vous êtres mineurs, une femme enceinte, un patient en longue maladie ou ressortissante du RSPF. Renseignez vous au 40460067.
Pratiquez une activité physique régulière est un bon moyen de penser à autre chose qu'à la cigarette et de limiter la prise de poids. Le yoga et autres moyens de relaxation peuvent être une aide précieuse pour diminuer son stress.
Apprenez à trouver d'autres sources de plaisir, un hobby, une autre activité ( sport, bricolage, lecture..) afin d'éviter de manger davantage.

Ne consommez pas de café, de thé ou de boisson alcoolisée. Avoir une bonne hygiène alimentaire peut aider.

La publicité en faveur du tabac est interdite en Polynésie française. Loi du Pays N° 2009-4 du 11 février 2009 relative à la lutte contre l’abus du tabac et le tabagisme.

La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des produits du tabac ou des ingrédients ainsi que toute distribution gratuite ou vente d’un produit du tabac à un prix de nature promotionnelle contraire aux objectifs de santé publique sont interdites.

La propagande ou la publicité en faveur d’un objet ou produit autre que les produits du tabac ou des ingrédients, ne doit pas, soit par son vocabulaire ou son graphisme, soit par son mode de présentation ou tout autre procédé, constituer une propagande ou publicité indirecte ou clandestine en faveur du tabac, des produits du tabac ou des ingrédients.

Toute opération de parrainage est interdite lorsqu’elle a pour objet ou pour effet la propagande ou la publicité directe ou indirecte en faveur des produits du tabac ou des ingrédients.

Il est interdit de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif en Polynésie française : Loi du Pays n°2010-2 du 15 mars 2010 relative à la lutte contre l’abus du tabac et le tabagisme.

Il est interdit de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, et notamment :
1°) Dans les lieux fermés et couverts qui accueillent du public ;
2°) Dans les lieux fermés et couverts constituant des lieux de travail ;
3°) Dans l’ensemble des moyens de transport collectifs, réguliers ou occasionnels ;
4°) Dans l’enceinte des établissements de santé publics et privés ;
5°) Dans l’enceinte des établissements d’enseignements publics et privés ;
6°) Dans l’enceinte des établissements et centres destinés à l’accueil, aux loisirs, aux vacances, à la formation ou à l’hébergement des mineurs ;
7°) Dans l’enceinte des lieux destinés à un usage sportif ou culturel ;
8°) Dans tous les établissements hôteliers, de restauration ou de débit de boissons, y compris ceux situés à l’intérieur d’un lieu affecté à un usage collectif tels que notamment, les aéroports, les galeries marchandes des centres commerciaux.

Cette interdiction ne s’applique pas dans les emplacements expressément réservés aux fumeurs qui ne peuvent être installés que dans les lieux de travail et dans les établissements hôteliers, de restauration ou de débit de boissons.

Des dérogations peuvent être accordées aux établissements hôteliers, de restauration ou de débit de boissons, pour la mise en place de zones fumeurs en terrasse.

Tabac et protection des mineurs

- La vente ou l’offre gratuite de tabac aux mineurs dans les points de distribution ou lieux publics sont interdites depuis 1988 en Polynésie française. ( interdiction reprise dans la Loi du Pays n° 2009-4 du 11 février 2009.
- Il est interdit de fumer dans l’enceinte des établissements d’enseignements publics et privés, des établissements et centres destinés à l’accueil et aux loisirs, aux vacances, à la formation ou l’hébergement des mineurs. (Loi du Pays N° 2010-2 du 15 mars 2010.